Un souffle de poésie à la Galerie Clavé !

Nichée dans le 14ème arrondissement, la galerie Clavé est un nouveau lieu d’art parisien, ouvert en 2020, à quelques pas de Denfert-Rochereau. Pour la petite histoire, l’iconoclaste sculpteur César y avait son atelier. Il fut repensé par l’immense architecte japonais Kengo Kuma, insufflant dans la construction, ce magnifique halo de lumière naturelle, qui enivre littéralement la galerie. 

Après une première exposition qui réunissait des grands maîtres de la peinture, en version petits formats « Small is beautiful », la galerie propose une expérience immersive, dans un espace constitué des oeuvres de deux artistes, experts de la matière, le ciment, pour Claude De Soria, et le papier de soie, pour Claudine Drai. On s’interroge sur les frontières floues entre le végétal et le minéral. Ce duel est un subtil dialogue, avec des composantes surprenantes, entre légèreté et pureté ! 

Les tableaux de Claudine Drai se métamorphosent, sous nos yeux, sous formes d’installations sculpturales. Les papiers de soie s’agitent, se bousculent dans un mouvement presque irréel, habillés d’un blanc immaculé, symbole d’une douce ivresse poétique. Tandis que Claude De Soria, en véritable dompteuse  de ciment, transforme cette matière abrupte , en sculptures d’apparence légère et fragile, fruit d’un travail d’une grande exigence.

La Galerie Clavé expose dans cette mise en scène épurée, l’oeuvre de deux grands artistes qui révèlent une précieuse humilité dans l’exploration du geste et un souffle poétique d’une grande intensité.

A voir absolument ! 

claude de Soria et Claudine Drai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.